Monster of the Week – Épisode 8 : Xander, c’est le meilleur !

 

Xander, c'est le meilleur !

Xander, c’est le meilleur !

 

 

Avouez-le, Han Solo est bien plus intéressant que n’importe quel Jedi et Xander est le seul a vraiment faire preuve de courage dans Buffy. Et nous ne parlerons pas de Barb ! On pense à toi Barb !

 
C’est facile de faire face à l’inconnu et à l’horreur quand on est équipé d’arme magique, que l’on maîtrise les forces occultes ou que l’on est éclairé par des savoirs anciens. C’est beaucoup plus dur lorsque ses préoccupations principales sont « qu’est ce qu’on va manger ce soir ? », « ai-je oublié de déclarer mes impôts ? », et « est-ce que la belle inconnue que je croise tous les soirs en rentrant chez moi a enfin remarqué que je cherche son regard son regard au moins une seconde à chaque fois ? ».

 
Le Professionnel, celui qui dit « le bizarre fait partie de mon boulot ! »

 
Tout le monde n’est pas complètement ignorant de l’existence des monstres, et partout des agents « normaux » sont chargés d’enquêter sur ces affaires mystérieuses. À moins qu’ils n’aient décidé de s’y mettre de leur propre chef. La nonchalance de Mulder, la détermination d’Olivia Dunham, la classe de Coulson, vous retrouverez tout cela dans le Professionnel.

 
Ce qui différencie le Professionnel des autres « normaux » c’est l’Agence. Comme l’Initié le Professionnel fait partie d’une organisation, à la différence de l’Initié cette organisation peut être connue du grand public, comme le FBI ou la DGSE, ou pas… Vous la créerez rapidement avec votre personnage en décidant de ses ressources (autorité reconnue, des agences partout dans le monde, etc.), et de ses points noirs (pas de budget, buts obscurs, etc.). Le Gardien intelligent saura se servir de ces points noirs pour ses futurs scénarios. Vous pourrez en cours de partie essayer de demander de l’aide à l’Agence. Selon votre jet vous obtiendrez soit une assistance bienvenue, soit par un remontage de bretelle en bonne et due forme.

 
Les Manœuvres du Professionnel lui permettent principalement trois choses. De faire face à l’adversité sans flancher, d’être le tacticien du groupe lorsque cela chauffe et de s’assurer que les autres personnages ou PNJ s’en sortent indemne quitte à ce que le Professionnel prenne une balle pour eux. Le Professionnel est polyvalent et peut être un leader, un soutien voire la super nanny du groupe.

 
Le Vengeur, celui qui dit « Je suis venu pour botter des culs et mâcher du chewing-gum… et j’ai plus de chewing-gum. »

 
Chaque nuit les monstres déchiquètent, prennent le contrôle, ou mangent une nouvelle victime, et tous les témoins. Mais pas toujours. Parfois il reste un survivant. Le Vengeur est la mère, le petit-amie, la sœur, ou le meilleur ami d’une victime. Un seul mot d’ordre : plus jamais !

 
Cet événement clé est bien sur défini lors de la création du personnage. Qui était la victime et quelle était sa relation avec vous. Vous définirez avec le Gardien le type de monstre responsable de sa mort (ou disparition, Barb, on pense à toi !), charge à lui de faire intervenir ce monstre ou ce type de monstre dans de futurs scénarios. Enfin vous déciderez de ce qui vous à empêcher de sauver votre proche, de ce qui vous hante encore aujourd’hui (la peur, le déni, des blessures, étiez vous complice…).

 
Au niveau des manœuvres, le Vengeur ne fait pas dans le détail. En plus de se trimballer avec un petit arsenal, il sait s’en servir. Les Monstres vont apprendre à vous détester. Plus costaud et résistant que vos camarades de jeu, vous êtes aussi particulièrement adepte à lui en mettre plein la poire. Surtout s’il s’agit du monstre à l’origine de votre colère. « Ce qui ne me tue pas » vous rendra plus dangereux si vous êtes blessés, avec « PLUS JAMAIS ! » vous pourrez vous interposer entre le monstre et sa prochaine victime. Les amateurs de Rambo ne sortiront pas sans « Chirurgie maison » qui permet de soigner (soi même ou un autre) rapidement quelqu’un avec ce que l’on a sous la main. Toujours efficace sur le moment mais pas toujours sur le long terme. Dans votre arsenal vous choisirez une arme « signature » dont l’effet pourra être amplifié par la manœuvre « Le bon outil ».

 

 

 

evildeadbuffy

Qu’est ce qui ressemble a un type normal mais qui fait peur au monstres ? Un type normal avec une tronçonneuse !

 

L’Ordinaire, celui qui dit « mais qu’allais-je donc faire dans cette galère ! »

 

Laissons de côté les Professionnels et les Vengeurs. Soit, ils sont normaux, mais ils sont entrainés, équipés, et c’est en connaissance de cause qu’ils font volontairement face au danger. Parlons un peu de l’étudiante courageuse (ayons une dernière pensé pour Barb), du frère un peu dragueur, du fils du savant-fou, de ceux que tout désigne comme les victimes de l’histoire mais qui en seront les plus grands héros.

 
Les Ordinaires qui ne finissent pas victime on deux grandes forces :

 
Premièrement, ils sont le plus souvent au mauvais endroit au bon moment. On compte sur vous pour trouver des indices importants en marchands dessus, pour foncer en plein combat et vous en sortir miraculeusement et surtout pour tenter classiquement de vous séparer du reste du groupe pour aller regarder ce qui brille là, juste à l’orée du bois…

 
Deuxièmement, vous avez passé moins de temps que les autres dans la bibliothèque ou la salle de sport. Ce temps, vous l’avez mis à profit en faisant quelque chose d’étrange : parler avec les autres moldus. Vous avez beau être souvent terriblement maladroit, vous êtes tous de même parmi les chasseurs de monstre les plus apte socialement. Aider les autres ou être aidé par les autres est d’autant plus facile, vous n’avez aussi pas votre pareil pour convaincre une personne de faire la bonne chose en lui racontant cette chose un peu étrange : la vérité.

 
Ha, et vous savez prendre vos jambes à votre cou comme personne si ça chauffe un peu trop, mais personne ne vous en voudra !

 
Maintenant que nous avons fait le tour de ce que nous pourrions appeler les « rôles principaux », vous savez les « gentils », nous faire un pas dans l’ombre pour étudier le cas des personnages plus sombres.

 
En effet que serait Buffy sans Angel, Spike ou Faith…


Jan 15, 2017 | Category: NEWS | Comments: none

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *